Musique
MISIA

LISBOARIUM

06 Oct. 2007 — 00:00

Le fado est un style musical né dans le port de Lisbonne, ses bouges, ses bars ; la saudade, l'âme du fado, est une complainte vieille de plus de deux cents ans, musique de l'exil douce-amère.
Après avoir servi la dictature de Salazar comme puissant narcotique pour endormir le peuple, le fado s'ouvre à nouveau aux bruits du monde en 1974, lorsque les oeillets fleurissent au bout des fusils.

La chanteuse Misia fait partie de ceux qui ont revisité cette musique. Née à Porto, elle vit à Barcelone, puis à Lisbonne pour s'installer récemment à Paris. " Elle déborde le lieu de naissance, les frontières d'un pays ", comme le souligne Carmen Castillo, écrivain et réalisatrice qui lui a consacré un film : Le Fado de Misia.
" Le fado touche au rituel de la douleur féminine. Particulièrement ses douleurs d'amour. C'est peut-être pour cela que les femmes chantent si bien le fado, parce qu'elles tutoient intimement les souffrances de la vie " dira Misia. Elle travaille avec des musiciens, des compositeurs, des poètes et crée son propre répertoire avec ses partis pris poétiques et sa voix nostalgique. Au patrimoine traditionnel de cet art, elle ajoute de nouveaux instruments : le violon, le piano ou l'accordéon, elle chante les paroles issues de poètes classiques portugais, comme Fernando Pessoa, Antonio Botto ou Mario de Sa-Carneiro mais aussi de textes contemporains comme ceux de José Saramengo.

La chanteuse pose ses malles un soir au Quai pour son nouveau spectacle dédié à Lisbonne et ses poètes, sa musique, son imaginaire. Misia rend hommage aux grands guitaristes et compositeurs du début du 20ème siècle à nos jours et interprète sur un fado traditionnel les textes des poètes contemporains écrits spécialement pour sa voix.

www.fr.misia-online.com

Vos réactions ¬†

Téléchargez le programme de salle

Abonnez-vous