T-OK 8 Jeune public
Je leur construisais des labyrinthes

compagnie Luc Amoros

08 Nov. ► 11 Nov. 2009

dimanche 8 et mercredi 11 novembre09 | 11:00 et 16:00 | durée 1H00
HORS LES MURS Le Trois Mâts, centre socio-culturel des Justices

C’est à l’ombre de Dédale et de Thésée que Luc Amoros a construit son nouveau spectacle pour bambins. Seul face à son auditoire, il se raconte en racontant le monde, au centre d’un labyrinthe et dans les effluves d’un couscous.

Luc Amoros est un fidèle : fidèle au jeune et familial public, fidèle au théâtre d’ombres avec lequel il a ouvert son parcours, il y a plus de trente ans (en fondant avec Michèle Augustin la compagnie Amoros et Augustin) et fidèle aux mythes. En 2007, il imagine sa version de Tristan et Iseut (L’Éternel Tournage) et c’est aujourd’hui Thésée qui l’inspire pour sa nouvelle création.
Fidèle donc mais aussi curieux des différentes formes qui transcendent la quête artistique : arts plastiques, performance, écriture et même chanson. Je leur construisais des labyrinthes s’alimente de ce mélange offrant un espace d’accueil fleurant bon la cuisine méditerranéenne. Luc Amoros y accueille une centaine d’enfants et, après avoir modelé sa construction dédalesque de sable tout droit venu de Crète, leur montre les dessins préparatoires de son nouveau film sur Thésée et le Minotaure. Et c’est parmi ce jeune auditoire qu’il choisira le héros de sa création, après l’épreuve des bouts d’essai. Tous ces gestes partagés sont prétextes à raconter le monde selon l’auteur.
Causerie ininterrompue semée de souvenirs reconstitués et réenchantés, de digressions poétiques et philosophiques, d’anecdotes scientifiques et de réflexions sur la vie qui passe, Je leur construisais des labyrinthes unit le regard d’un adulte d’aujourd’hui aux pensées des enfants d’ici et maintenant.