DANSE
FIRST MEMORY

Noé Soulier

08 Nov. ▸ 10 Nov.

Durée : 1H10

+ d'infos sur le site du Cndc.

Habitant·e·s d’un paysage blanc en constante transformation, sept interprètes tissent une chorégraphie de gestes curieusement familiers : leurs mouvements tendent vers un but sans toutefois l’atteindre.

Avec First Memory, Noé Soulier détourne les actions quotidiennes de leurs fonctions premières pour dévoiler la richesse et l’intensité contenues dans ces gestes. Saisir une chaise, l’écarter de la table, s’asseoir dessus, fermer une porte... nous sommes pétris de ces gestes anodins que nous exécutons jour après jour, et qui sont souvent réduits à leur finalité. Mais que deviendraient-ils si l’on prenait le temps de les regarder attentivement, et de les extraire de leurs fonctions premières ? First Memory est une immersion au cœur du mouvement ordinaire pour en saisir la richesse et la complexité. Le chorégraphe Noé Soulier, chercheur et artisan du geste « non spectaculaire » détourne l’action quotidienne : éviter un objet absent, frapper avec une partie fragile du corps ou la lancer comme s’il s’agissait d’un objet extérieur. Dans une scénographie faite de cloisons blanches mobiles, signée par l’artiste plasticienne Thea Djordjadze, sept danseur· euse· s désamorcent les évidences pour activer une lecture du monde, loin de la cause et de sa conséquence. Porté par la musique organique du compositeur Karl Naegelen et enregistrée par l’ensemble Ictus, First Memory nous renvoie à nos premiers souvenirs de gestes. Des expériences corporelles fortement liées à l’affect et porteuses d’une rare intensité.