théâtre
ANNA

Pierre Koralnik | Emmanuel Daumas

15 Oct. ► 16 Oct. 2013

Une comédie musicale des années ORTF signée Serge Gainsbourg. Emmanuel Daumas revisite cette pépite avec Cécile de France. Une évocation acidulée du meilleur des années soixante pour retrouver Sous le soleil exactement et les tubes " nouvelle vague " de L'homme à la tête de chou.

Dans le téléfilm de 1967 - qui est aussi le 7e album de Gainsbourg - Jean-Claude Brialy tombait amoureux d'une fille qu'il avait vue en photo, Anna Karina, sur un florilège de chansons pop à croquer.
En mode 21e siècle, Anna se déroule dans l'open-space d'une agence de pub. On dessine, on danse... Un garçon est fou amoureux d'une image. Celle de Cécile de France, belle comme un fantasme. La vraie Cécile est là pourtant, mais il est trop préoccupé par son désir d'elle pour la voir ! Autour de nos deux amoureux, Cécile de France et Grégoire Monsaingeon, musiciens, acteurs, danseurs et chanteurs sont les créatifs de la boîte de pub, où tout se fabrique sur le moment, musique et images.
L'impertinence des dialogues, la beauté des chansons trouvent toujours un écho aujourd'hui. Anna est encore vivante, et la porter sur scène est un enjeu passionnant. Pour Emmanuel Daumas, reconnu pour ses mises en scène à la Comédie-Française, pas de nostalgie : "¬†Il s'agit de rester aussi joyeusement moderne que le film l'était. Donner un côté contemporain au son, tout en gardant l'esprit de Gainsbourg. " Chorégraphies, projections vidéo, jeux de miroirs raniment tous nos souvenirs de la culture pop...