Musique
ALDEBERT

ENFANTILLAGES

03 Oct. 2009 — 00:00

Avec Enfantillages, son premier album pour enfants, l'artiste auréolé du trophée Radio-France de la chanson française en 2003 cueille les fruits de la vie despetits pour en faire un beau collier d'intelligence sensible.

Il s'est souvenu de ses années en tant qu'animateur scolaire dans une école d'un petit village. Il y glana les réparties naïves, surréalistes, spontanées et souvent empreintes de sagesse de petits d'homme à l'imagination fertile. Guillaume Aldebert s'est fait un nom dans la chanson, après avoir composé et gratté pour son groupe Les White, formation de rock métal. Auteur de quatre albums ‚Äì Plateau télé (1999), Sur place ou à emporter (2003), L'année du singe (2004) et Les paradis disponibles (2006) ‚Äì Aldebert distille la tendre ironie en ses morceaux de quotidien traversés de nostalgie enfantine. La passerelle est donc naturelle entre l'univers de ce grand enfant et celui des vrais. Naturelle mais non aisée : comment éviter les " nunucheries " et autres " guimauvetés " que l'on sert depuis longtemps à ces pauvres enfants, tout en parvenant à leur parler et à les épanouir musicalement ? " Il faut multiplier les événements pour plaire aux enfants. Les invités sont autant de personnages qui rendent le récit vivant. " Ils s'appellent Pépette le chat glouton, Super Mamie, les enfants terribles, Gaspard ou encore Justine et nous convient en leur chambre d'espièglerie et de loufoquerie. " Il y a toujours, dans notre enfance, un moment où la porte s'ouvre et laisse entrer l'avenir " (Graham Greene) : celle d'Aldebert est à franchir sans peurs enfantines, en toute gourmandise.¬†