RETOUR SUR LES ACTIONS CULTURELLES 23-24

Retour sur différentes actions culturelles menées par le service des relations avec les publics du Quai CDN, durant la saison 23/24.

Scolaires 1er degré

Éducation Artistique et Culturelle


→ Petit théâtre miniature

Après avoir découvert la spectacle Icare de Guillaume Barbot, quatre classes de cycle 2 d’Angers et du département ont participé à un atelier Kamishibaï sous la houlette de Roberta Pracchia, plasticienne, et de l’équipe de médiation du théâtre. Après avoir créé décors et personnages, les élèves pourront à l’envie recréer des scènes du fameux mythe.


→ Pour en savoir plus sur Méliès

En marge du spectacle M comme Méliès, 9 classes de cycle 3 ont à travers un atelier mené par Emmanuelle Gibault et l’équipe de méditation du théâtre réalisé effets spéciaux et autres jeux optiques à la manière de ce pionnier du cinéma !



→ Et encore plus au Musée : les 5 sens

En amont des représentations de Terairofeu, 17 classes de cycle 2 ont découvert l’exposition I’ve got a feeling, les 5 sens dans l’art contemporain au Musée des Beaux-arts d’Angers, à l’occasion de laquelle ils ont été invités par l’équipe de médiation du Musée à créer une œuvre à partir des mêmes matériaux que ceux utilisés dans le spectacle.



En savoir plus




Étudiant.e.s

→ Stage jeu encadré par le comédien Damien Avice (27/28 janvier)

A l’occasion de la venue prochaine au Quai du Dom Juan de Molière mis en scène par David Bobée, 18 étudiants des établissements jumelés avec le Quai-CDN [Université Catholique de l’Ouest (UCO), l’Université d’Angers (UA), l’ENSAM - Centre Arts et Métiers Angers (Paris Tech), L'Institut Agro Rennes-Angers, l’École Supérieure des Beaux-Arts (ESBA), l’École Supérieure des Sciences Commerciales d’Angers (ESSCA), l’École Supérieure d’Agriculture (ESA) et le Conservatoire à Rayonnement Régional d’Angers (CRR)], ont abordé les scènes les plus connues de cette fameuse pièce. En expérimentant la langue et la théâtralité de Molière pour explorer les différentes possibilités de mise en jeu de ce grand classique.



→ Stage Mise en scène encadré par la comédienne, metteuse en scène Charlie Porrone (20 et 21 janvier)

Avant l'apparition du terme même de mise en scène, on parlait de Mise en place. 

Avec l'arrivée de la mise en scène, il y a peu de temps (une centaine d'années) le rôle du ou de la metteur(e) en scène s'est posé comme un rôle de création.

Pourquoi faire de la mise en scène et qu'est- ce qu'on y met ? D'où nous vient ce désir de raconter des histoires et comment se manifeste-t-il ? Quelle(s) histoire(s) ? Quel texte(s) ?

En s’appuyant sur deux spectacles présentés dans la saison (Dissection d'une chute de neige et Dom Juan) et un spectacle présenté en fin de saison dernière (Dom Juan), 13 étudiants des établissements jumelés avec le Quai-CDN l’Université Catholique de l’Ouest (UCO), l’Université d’Angers (UA), l’ENSAM - Centre Arts et Métiers Angers (Paris Tech), L'Institut Agro Rennes-Angers, l’École Supérieure des Beaux-Arts (ESBA), l’École Supérieure des Sciences Commerciales d’Angers (ESSCA), l’École Supérieure d’Agriculture (ESA) et le Conservatoire à Rayonnement Régional d’Angers (CRR) se sont attachés à tout d'abord à comprendre et analyser les intentions de mises en scène. Puis à partir de courts extraits des textes de ces spectacles ainsi que des thématiques abordées, avec leurs sensibilités, ils ont pensé, imaginé, créé et proposé des mises en scène singulières à chacun.e.



En savoir plus