Danse Danse
a mon seul désir

gaëlle bourges

21 Sept. 2016 — 19:30

Mercredi 21 spetembre | 19:30

Durée : 50'

CONCEPTION ET RÉCIT GAËLLE BOURGES

Avec cette nouvelle pièce, l’association Os et Gaëlle Bourges continuent d’irriguer la relation entamée dans leurs précédentes créations entre spectacle vivant, oeuvre plastique et histoire des représentations dans l’art.

« Ça commence donc comme ça. Un fond rouge, des jeunes filles, une licorne beige et un lion un peu raté ».
Cette pièce prend pour support la série de six tapisseries intitulée La Dame à la licorne, réalisée dans les années 1500 et visible au musée du Moyen Âge à Paris. Chacun des six panneaux indépendants représente, dit-on, un sens. A mon seul désir est le nom donné à la dernière tapisserie baptisant ainsi un mystérieux sixième sens. Sur chaque panneau, une demoiselle est occupée à une action précise, toujours accompagnée d’une licorne sagement attentive, qui figure donc ici un symbole de chasteté car les licornes ne sont paisibles qu’aux côtés de jeunes filles vierges… Mais sa longue corne est pourtant sujette à controverse, sans compter la présence d’autres bêtes, dont de nombreux lapins qui distillent, en fond, des allégories moins chastes qu’elles n’y paraissent. Sous le signe du bestiaire médiéval, A mon seul désir condense l’ambivalence caractéristique de l’époque et dévoile les multiples interprétations de la tenture qui s’entrelacent sans fin. Fable étrange et troublante qui cherche à créer l’interrogation chez le spectateur, qui se gardera bien d’avoir toutes les réponses.