théâtre
Trissotin ou les femmes savantes

Macha Makeïeff

08 Dec. ► 11 Dec. 2015

Durée 2H15

MAR 8 ET MER 9 DÉC | 19H30 | JEU 10 ET VEN 11 | 20H30

AUDIODESCRIPTION LE 9 DÉCEMBRE À 19:30

RENCONTRE avec l'équipe artistique à l'issue de la représentation du 9 décembre.

SOIREE ENFANTS LE 11 DECEMBRE
Des activités, lectures, jeux ou ateliers sont proposés à vos enfants de 3-11 ans, pendant que vous assistez au spectacle.
3€ par enfant (nombre de places limité). Sur réservation : 02 41 22 20 20

DE MOLIÈRE
MISE EN SCÈNE, DÉCOR ET COSTUMES MACHA MAKEÏEFF

Tremblements dans un huis clos bourgeois où une famille se déchire au nom du bel esprit.
Cette irrésistible satire de la préciosité se rit du pédantisme, des modes et du snobisme, mais surtout du désarroi que provoque chez les hommes la liberté sans limite des femmes.
Quoi de neuf ? Molière…

Que perd-on et que gagne-t-on à désirer être libre au féminin ? Philaminte et sa fille Armande, Bélise la belle-soeur, sont toutes envoûtées par les belles paroles de Trissotin. En réalité un maître ès poudre aux yeux, triple sot, qui ne s’intéresse qu’à l’argent de la famille. Plus que la misogynie, latente ou explicite, que Molière fait entendre dans son avant-dernière pièce quasi testamentaire, ce qui interroge Macha Makeïeff, « c’est cette terreur que provoque chez les hommes l’illimité du désir féminin – ici désir de savoir, de science, de rêverie, et surtout le désarroi masculin qui s’ensuit. » Les excès de ces femmes viennent en effet mettre en danger l’espace domestique, face aux hommes dépassés, hésitants, calculateurs, acariâtres, ou manipulateurs. Dans cette maison hallucinée, seuls la ruse, la fiction, le mensonge, le stratagème, le rire, la musique et quelques artifices, – c’est-à-dire le théâtre et ses armes – viendront à bout de la folie et de ses tourbillons. Macha Makeïeff a choisi une famille de comédiens survoltés pour faire entendre la névrose familiale chauffée à blanc…