T-OK 8
RAOUL - annulé

James Thierrée

17 Nov. ► 18 Nov. 2015

Durée 1H20

Nous sommes au grand regret de vous informer que James Thierree s'est blessé au genou et est contraint d'annuler sa tournée .
Nous discutons avec l'artiste et sa maison de production La Compagnie du Hanneton de la possibilité de le reprogrammer la saison prochaine . Nous vous tiendrons au plus vite au courant de cette éventualité qui tient au prompte recouvrement souhaité de ses capacités.

Nous proposons aux spectateurs ayant un billet pour l'une des deux représentations de choisir un autre spectacle de la saison avant le 10 décembre prochain.

Il est également possible de se faire rembourser ses places. Passé cette date, nous ne pourrons accepter aucune demande de remboursement.

 

MISE EN SCÈNE, SCÉNOGRAPHIE ET INTERPRÉTATION JAMES THIERRÉE

Dans un solo en apesanteur, James Thierrée danse avec Raoul et fait naître un monde de poésie. Un spectacle sidérant où un personnage énigmatique est visité par d’étranges créatures, dans un tourbillon d’images fantasmagoriques.
Le public bouche-bée… en est tout chamboulé…

Raoul c’est l’histoire fabuleuse d’un homme seul face à un univers qui s’écroule peu à peu. Il vit dans un drôle de monde, sorte de vaisseau fantôme aux grandes toiles mouvantes. Tel Ariel dans La Tempête de Shakespeare il est ici et là à la fois. Un journaliste l’a même vu se téléporter façon Star Trek d’un bout du plateau à l’autre !
James Thierrée nous emporte dans son voyage intérieur, « J’imagine ce que le personnage doit traverser, j’invente l’imaginaire et le visuel tout en laissant les spectateurs remplir la dernière case. » Raoul se bat contre ses démons, affronte des animaux étranges, monstres marins ou insecte géant. Dédoublements, jeux visuels s’enchaînent avec pour seuls effets spéciaux, toute la magie de la machinerie théâtrale. Trois Molières ont déjà salué La Symphonie du hanneton, La Veillée des Abysses, Au revoir Parapluie. Déployant ses talents de metteur en scène, comédien, danseur, musicien et acrobate, James Thierrée propose du rêve à l’état pur.

Dans Raoul, James Thierrée semble vraiment touché par la grâce et, au final, lorsqu’il s’envole comme un ange vers le ciel, cela ne surprend personne.
Marina Da Silva, L’Humanité.