théâtre
Lucrèce Borgia

David Bobée

08 Fev. ► 09 Fev. 2016

Durée 2H30

DE VICTOR HUGO
MISE EN SCÈNE DAVID BOBÉE

Béatrice Dalle est l’astre noir de ce drame flamboyant. Dans une mise en scène nocturne, aquatique, physique, elle impose superbement l’héroïne de Victor Hugo entre dépravation et soif d’amour. Un spectacle halluciné, à la fois mélodrame, roman d’aventures et fantastique.

Pour qui n’a pas lu ou entendu depuis longtemps la langue de Victor Hugo, ce bonheur contagieux d’une écriture qui roule et qui sonne, Lucrèce Borgia est un cadeau. Ce théâtre regorge de situations romanesques, de coups d’éclat, de renversements, de chocs visuels. Lucrèce Borgia est l’un de ses plus beaux personnages, une mère cruelle et sauvage qui brûle à la fois de désirs de vengeance et d’amour pour son fils. Carnassière, dévorante et dévorée, Béatrice Dalle, pour ses premiers pas au théâtre, incarne magistralement ce rôle de passion et de sang. Pour scénographie, un grand bassin d’eau noire sur lequel sont posés quelques pontons de bois. C’est Venise, bien sûr, où débute l’action, mais c’est aussi l’eau maléfique des poisons, du sang noir, le liquide amniotique, l’océan fantasmatique qui engloutira tout à la fin.
David Bobée utilise tous les moyens du XXIe siècle – vidéo, nouvelles technologies, lumières – et rassemble des comédiens exceptionnels venus de différentes familles artistiques. Il y a des circassiens, des danseurs, des musiciens. C’est du grand théâtre populaire totalement en prise avec notre époque. Une Lucrèce Borgia décapante et imaginative qui fédère les publics.