expositions
FABRIQUE #4

INSTALLATION MAESTÀ

19 Mars ► 26 Mars 2016

Entrée libre

du mardi au vendredi 12H30 - 19H, samedi et dimanche 15H - 19H et les soirs de spectacle

Vernissage de l’installation le samedi 19 mars à 18h Banquet Pain & Vin

Visites commentées par l’Artothèque
samedi 26 mars à 18h30 et vendredi 1er avril à 19h45 - durée 30 mn - Entrée libre

Atelier « tableaux vivants » par Andy Guérif- destiné au public étudiant sur réservation à jenny.dodge@lequai-angers.eu samedi 12 mars 14h-18h

Pendant sept ans, de 2007 à 2014, Andy Guérif et Pascal Da Rosa ont « déconstruit » un chef d’oeuvre du Trecento, la Maestà de Duccio, pour mieux en révéler les sortilèges et la permanence des interrogations artistiques. Un pari à la hauteur du modèle, que l’artothèque d’Angers soutient depuis le début.

C’est à la fin d’une carrière brillante, que le maître siennois Duccio di Buoninsegna (vers 1255-vers 1319) peint l’oeuvre la plus représentative de son art. La Maestà de Duccio est un retable hors du commun, exécuté entre 1308 et 1311 pour le maître-autel de la cathédrale de Sienne. Ses dimensions, environ 5 mètres de haut sur autant de large, en font le plus grand polyptique conservé du Trecento, cette antichambre de la Renaissance italienne.
Andy Guérif, cinéaste et plasticien, et Pascal da Rosa, qui dirige l’imprimerie d’art La Máquina, ont décidé de donner vie et mouvement aux scènes de la Passion, de plus petit format, que seuls les religieux pouvaient contempler à l’arrière de l’autel. L’histoire du Christ se joue en split screen – une technique audiovisuelle permettant de diviser l’écran en autant de petites fenêtres animées que la Passion de Duccio contient de scènes –, et se cristallise en vingt-six arrêts sur image.
d’après le texte d’Ariane James-Sarazin
Revue Aller-retour de l’artothèque d’Angers n°01

Prenant joie et motif de cette occasion exceptionnelle, une conférence théâtralisée atypique La semaine Sainte vue par Judas est proposée dans le cadre de La FabriQue le 19 mars à 16h