théâtre
Comme si on savait...

Yvon Lapous

06 Jan. ► 08 Jan. 2016

Durée 1H20

MER 6 JAN | 19H30 | JEU 7 ET VEN 8 | 20H30

SOIREE ENFANTS LE 8 JANVIER
Des activités, lectures, jeux ou ateliers sont proposés à vos enfants de 3-11 ans, pendant que vous assistez au spectacle.
3€ par enfant (nombre de places limité). Sur réservation : 02 41 22 20 20

COMME SI ON SAVAIT DE QUOI ON PARLE QUAND ON PARLE DE L’AMOUR

ADAPTATION DE NOUVELLES DE RAYMOND CARVER
CONCEPTION ET MISE EN SCÈNE YVON LAPOUS

« Entrer, sortir, ne pas s’attarder. » C’était pour Raymond Carver le secret d’une histoire réussie.
Ses nouvelles distillent une autre façon de voir le monde, l’amour, la mort, les rêves, l’ambition, devenir adulte… Une vertigineuse banalité du quotidien que met en scène le Théâtre du Loup de Nantes.

Écrivain américain, également poète, Raymond Carver (1938-1988) est surtout un nouvelliste de premier plan. On ressent chez lui une empathie pour les héros ordinaires, les cabossés de la vie, les êtres attrapés dans un moment de crise, au bord de la dépression, parfois en lisière du geste fatal. Comme une évidence, les dialogues tout en ellipses s’imposent à l’adaptation théâtrale. Pour son spectacle, Yvon Lapous rassemble trois nouvelles – Débutants, Attention, Intimité. Choisies pour leur cohérence thématique – le couple, l’amour – elles ouvrent sur un vaste champ d’investigation : l’homme en tant qu’être de chair et de désirs. Chaque histoire est contenue dans un espace clos, un salon, une cuisine. Toujours une fenêtre sur le dehors. Le monde est là qui pèse sur la vitre. L’imminence de la chute, Carver l’utilise subtilement pour nous tenir sous tension. De cette menace, le théâtre peut s’emparer.
Derrière l’apparente banalité des dialogues palpite en permanence l’émotion. Chacun se bat pour trouver de nouvelles voies d’accès à la vie. Au plateau, l’écriture minimaliste de Carver est un splendide outil pour l’acteur, ce passeur de sons et de sens.