Danse
DANSES LIBRES

Cecilia Bengolea et François Chaignaud, d'après Malkovsky

27 Sept. ► 28 Sept. 2010

Conception Cecilia Bengolea et FrancÃßois Chaignaud | ChorEgraphies de Malkovsky

Cecilia Bengolea et François Chaignaud font revivre des danses de la première moitié du XX e siècle : les danses libres, développées par Malkovsky, continuateur d'Isadora Duncan. Tonique, pétillante d'intelligence, l'interprétation des cinq danseurs explore des gestes qui voulurent émanciper le corps et l'art chorégraphique tout entier.

Le mouvement naturel existe-t-il ? On en doute aujourd'hui. Mais au nom de cet idéal naquirent les danses libres des débuts du XXe siècle, dans les pas de la légendaire Isadora Duncan. François Malkovsky fut parmi ses continuateurs, assez tardivement pour que sa recherche, ses pièces, ses images filmées soient entretenues par des témoins directs. Dont Suzanne Bodak. Une fantastique opportunité vient de faire croiser le rigoureux chemin de cette dame, par de jeunes artistes des plus décapants du moment. La fameuse paire de chorégraphes Cecilia Bengolea et François Chaignaud l'inspire. Dans leurs corps indisciplinaires, furieusement nourris d'intelligence de l'interprétation, un ensemble bondissant de très courtes danses retrouve une saveur grisante. Malkovsky défendait un art de vivre autant qu'un savoir danser. Sa technique tient dans une grammaire gestuelle délibérément simple. Encore faut-il en acquérir les clés pour l'habiter : ouverture respiratoire, suspension et élan, jambes relevées dans la clarté des intentions, acuité de regard et d'écoute. Ici l'histoire se lit à pas ouverts sur un chemin de liberté d'invention en son temps, revisitée aujourd'hui.