Danse
BITTER SUGAR

Raphaëlle Delaunay

01 Dec. ► 02 Dec. 2010

Rapha√´lle Delaunay est tombée amoureuse du swing né à Harlem dans les années 20. Sa pièce Bitter Sugar est un tourbillon de bonheur, actualisé avec la restitution de ces danses par cinq danseuses de cultures différentes mais toutes empreintes de la culture afro-américaine qu'est le jazz.

Cinq danseuses noires réunies sur un même plateau : voilà qui conserve un effet détonnant dans le paysage chorégraphique hexagonal, fût-ce à l'heure d'Obama président. Ces artistes françaises proviennent de la danse jazz et du hip-hop. L'une a longtemps dansé pour la prestigieuse compagnie d'Alwin Ailey à New York. Enfin Rapha√´lle Delaunay, qui les réunit, a un prestigieux parcours, du Ballet de l'Opéra de Paris à Alain Platel, en passant par Pina Bausch et Jir√≠ Kyli√°n. Elle-même d'origine antillaise, cette danseuse contemporaine exceptionnelle est tombée amoureuse des danses jazz du Harlem des années 20 : charleston, lindy-hop, fox trott, shim sham. Mais avant tout du swing, indéfinissable supplément d'âme, par lequel un geste de sensualité endiablée caresse l'attachement aux origines perdues, entre énergie de l'opprimé et bonheur des fiertés affichées. Dans son spectacle Bitter Sugar, Rapha√´lle Delaunay évite de n'en produire qu'un catalogue de répertoire. Ce swing est alors épicé par les saveurs chorégraphiques populaires d'aujourd'hui, pour notre plus grand bonheur.