théâtre
BEAUCOUP DE BRUIT POUR RIEN

Georges RIchardeau

20 Oct. ► 22 Oct. 2010

de Shakespeare | Mise en scène Georges Richardeau - ThEâtre de l'Ultime | Voisinages

Pièce tragique, comique ou burlesque ? Tout à la fois, dans une langue magnifique et limpide, avec des destins qui se croisent, des complots qui se nouent, des passions amoureuses‚ Onze comédiens revisitent avec une belle inventivité ce grand classique.

Bienvenue à Messine, dans le palais du gouverneur Léonato. La fête bat son plein : on célèbre la victoire de Don Pedro, prince d'Aragon, revenu de guerre en vainqueur. Des couples se dessinent déjà, un mariage se prépare. La vie serait bien douce si un drame ne couvait : Don John, le frère bâtard du prince, complote pour empêcher le mariage de Claudio qu'il déteste‚

La comédie reprend ses droits autour d'un couple impossible : Béatrice, féministe avant la lettre, et Benedick, misogyne impénitent. Ces deux célibataires endurcis se chamaillent à coup de phrases assassines‚ Heureusement, une bande d'amis conspire pour leur bonheur futur‚ Pendant ce temps, deux agents un peu demeurés jouent les Laurel et Hardy en tentant de mener un difficile procès‚
Beaucoup de bruit pour rien, probablement écrite en 1597, est considérée par les historiens comme la dernière oeuvre de jeunesse du maître. Juste avant les grandes tragédies‚
Comédien et metteur en scène, Georges Richardeau est le responsable artistique du Théâtre de l'Ultime depuis 2003. Il a signé de nombreuses mises en scène, dont récemment Don Juan Autopsie d'un Mythe et Roméo et Juliette.

La presse
Georges Richardeau se permet des libertés mais en garde toute la substance : une intrigue tourbillonnante servie par d'admirables comédiens dont Julia Gomez en Béatrice, sorte de jeune mégère incandescente, pas du tout apprivoisée. Ouest-France, Nantes.