burger
burger
burger
burger
FESTIVAL
CONDOR

FRÉDÉRIC VOSSIER / ANNE THÉRON

30 Sept. ► 02 Oct.

Durée 1H30

Un bunker éventré dans un pays d’Amérique Latine, de nos jours : Anna est venue parler à son frère, bureaucrate, de la mort des années de dictature. Elle doit savoir où se trouve la tombe de leurs parents, opposants assassinés par la junte militaire durant cette noire période.

L’opération Condor fut d’une terrible obscurité pour l’humanité. Avec la bienveillance des États-Unis, elle vit les services secrets du Chili, de l’Argentine, de la Bolivie, du Brésil, du Paraguay et de l’Uruguay, unir leurs forces pour traquer et assassiner leurs opposants politiques, jusqu’au-delà des frontières. Les sévices les plus insoutenables, les enlèvements, la traque des proches, la torture et, finalement, la destruction pure et simple des corps, incinérés ou jetés à la mer depuis des hélicoptères militaires, laissent encore dans ces pays, cinquante ans plus tard, de terribles séquelles chez les familles qui en subirent les atrocités. Pour Anna, se remettre de la disparition de ses parents est d’autant plus difficile que son propre frère fut l’un des artisans de Condor. Il lui faut lui demander des comptes. Comprendre comment et pourquoi. Le faire parler. Peut-être l’entendre.C’est à deux immenses interprètes, Mireille Herbstmeyer et Frédéric Leidgens, qu’Anne Théron a confié le puissance de ce récit aux innombrables échos, précipité des dernières décennies de l’Amérique Latine. Ce huis-clos, dont le décor symbolise autant l’espace mental de l’héroïne que l’appartement du bourreau, ravive les besoins de vérité et de raison. Une confrontation familiale, qui sonde le traumatisme d’une femme et la monstruosité trop humaine d’un homme. Un conflit indicible entre un frère et une sœur, pétri d’oubli comme de souvenirs, qui appelle à l’indulgence, sans savoir si elle est possible. Ou juste.