Jeune public T-OK 5
La balle rouge

Balle rouge Production

17 Jan. ► 20 Jan. 2010

dimanche 17 | 11:00 et 16:00 | et mercredi 20 janvier10 | 10:30 et 14:30
T 400 | durée 40’

© DR

C’est une histoire sans parole mais qui en dit beaucoup sur la vie d’un « enfant du divorce  ». Les personnages de cet opéra visuel : des formes géométriques en mousse, matière à un théâtre d’objet musical, sensible et poétique.

Comment parler simplement mais intelligemment aux enfants, en évitant les écueils du trop distant ou ceux du trop gnangnan ? En questionnant leur vécu. Le plasticien Denis Garénaux et le metteur en scène marionnettiste Franck Jublot ont donc réalisé leur petite enquête auprès des écoles. Peu exploité et pourtant d’une prégnante réalité, le thème de la séparation s’est imposé. Âpre sujet que les deux artistes ont matérialisé de manière minimaliste mais des plus inventives.
Sur scène, des « frites rectangulaires » en mousse, symboles des protagonistes de cette chronique d’un amour épuisé : deux adultes se plaisent, s’aiment, font un enfant, se séparent et se le partagent. À la verticalité de la famille s’oppose la rondeur de cette balle rouge, vision et devenir de l’enfant, apparition rassurante, amusante et passionnante et enfin refuge émotionnel d’un bambin déchiré.
Invitation au rêve et à l’interprétation, La Balle Rouge se joue de l’abstraction théâtrale pour mieux donner à voir et à entendre – le bandonéon de Jacques Trupin (Artango) épousant les émotions de ces formes mouvantes – et finalement offrir le langage universel réunissant l’animé et l’inanimé, la matière à l’invisible, la géométrie à la poésie.