Opéra

© Philippe Savoir

La double coquette

Dauvergne / Pesson

MER 10 ET JEU 11 MAI | Grand Théâtre

Rien n’est simple en badinage amoureux quand la jalousie se travestit si bien de passion qu’elle finit par y succomber. L’insouciant Damon en fait la vexante expérience, lui qui croyait pouvoir séduire la coquine Clarice en se jouant impunément de sa fiancée Florise. Mais Florise découvre l’intrigue, en échafaude stratagème, se moustache, se rebaptise Dariman pour détourner vers ce bel inconnu le désir de Clarice. Le piège fonctionne si parfaitement que la jalousie en changera de camp et que l’amour, joyeusement complice et pas trop regardant, s’y démasquera fort joliment.

LIRE LA SUITE ...
comments powered by Disqus